Lorsque vous êtes arrivés, samedi soir, vers 19h, à la salle des fêtes de La Riche pour fêter dignement la décade écoulée, cela faisait un moment déjà que des bénévoles s’y agitaient pour tout préparer. Dès le matin, ils s’étaient relayés pour vous offrir cette belle soirée.

« Bon, ça suit pas le pain ! « . La brigade du tartinage s’impatiente. Sandra, Cathy, Jennifer et Stéphane n’y vont pas de main morte, la rillette de porc au bout du couteau pour les uns ou le pâté de foies de volailles pour les autres. Dimitri et Nathan, à deux pas de là dans la cuisine fonctionnelle de la salle des fêtes, ne chôment pourtant pas et protestent : « Tu veux un gratin de phalanges ! ». Les phalanges pour l’instant sont occupées à trancher les baguettes.

Il est un peu plus de 16h, et Ghislaine range les plateaux déjà prêts dans les réfrigérateurs, tandis que flotte une douce odeur de gratin. Dans la salle, Jacques installe des affiches pour décorer. Dès le matin, les dix tables de huit convives ont été dressées et décorées. Et des fanions bricolés avec des serviettes !

  

Dans la cuisine, en ce milieu d’après-midi, toujours, les surnoms volent tandis que les Dupont et Dupond charrient « Petite Poire » qui s’en moque et qu’Esteban, imperturbable, met de côté les épluchures de légumes pour ses poules. « Mais joue pas… pas avec moi » chantent François Feldman et Joniece Jamison sur la sono de la salle. Bon.

Marc Lavoine est en train de nous expliquer qu’« Elle a les yeux révolver » quand Marie arrive avec un cake aux algues. Adrien suit de près, qui va discuter avec Jacques. Armelle vient prendre son tour de garde et Sandra rentre chez elle prendre un repos bien mérité. On en est à la découpe des gâteaux, maintenant, et les gratins de pommes de terre tiédissent.

D’ici une heure, les premiers amapiens vont débouler, mais dans la cuisine la fête a déjà commencé !

Deux recettes offertes par Kalika-Loire:

Moelleux au miel et noix 

 Moelleux au chocolat