$
La Riche en bio > Vie de l'AMAP > des nouvelles > Du peps dans nos paniers! Clémentines et kiwis BIO de Corse.

Du peps dans nos paniers! Clémentines et kiwis BIO de Corse.

Contrats avec  ALIMÉA,  fruits corses BIO (clémentine, kiwis, oranges et pomelos). confitures clémentines cannellePalette de clementines de CorseRéception des palettes et partage du « bébé » (800 kg de fruits)!

Cinq livraisons à partir du mois

Des nouvelles des producteurs « extrait de la lettre d’ALIMEA »: de novembre. ..et des recettes!

http://www.alimea.fr/

« 2012 a vu la neige dans les vergers en février et pas qu’un peu: elle a mis une semaine à fondre. Cet « accident climatique » nous a bien occupé car il a fallu débiter en petit bois les branches cassées par le poids de la neige (bien heureux qu’elle soit arrivée après les récoltes des clémentines et des oranges) et recommencer tout un travail de taille pour redonner forme aux arbres qui avaient le + souffert. Moralement aussi car il a fallu sortir de l’hiver pour voir quelles seraient les conséquences pour la suite et ce que les arbres allaient pouvoir nous donner cette année (2012 et 2013 pour les oranges, les pomelos qui se récoltent bien plus tard). Finalement agrumes, noisetiers et amandiers, kiwis et avocatiers ont bien surmonté l’épreuve et nous offrent une belle production, engrangée pour les fruits secs et les kiwis, à prendre pour les autres.

Je reviens au présent, aux fruits murs ou qui grossissent, aux vergers. Nous gérons encore les conséquences de la neige surtout sur les clémentiniers et les orangers dont les branches ont été pliées et ne se sont pas « rebiquées ». Certains arbres sont cerclés comme des barriques ou étayés de fourches, autant de béquilles pour éviter à nouveau de la casse à cause du poids de la nouvelle récolte sur des arbres fragilisés. Il faudra plusieurs années à partir des rejets qui repartent sur les bois ployés pour redonner de la verticale et une forme « en gobelet ».

Si nous ne sommes pas habitués (jamais j’espère) à la neige à la plage, nous sommes en train de reprendre nos marques à la fin de l’été. Comme l’an dernier, un été sans fin, qui nous offre encore en ce début décembre pléthore de champignons sous des châtaigniers flamboyants de toutes leurs feuilles. Mais du coup, les bougres de clémentines se sont faites attendre cette année: à cause du manque de froids les agrumes ne « désverdissent » pas.

Pas grave pour les oranges ou les pomelos dont la peau se colore bien avant que les fruits ne soient murs. Mais les clémentines vertes dehors et douces dedans , cela nous a obligé à retarder les récoltes pour les variétés précoces (que nous n’incluons pas dans l’abonnement car elles ont régulièrement des problèmes de conservation, donc impossible de les proposer pour un mois de consommation familiale) puis pour les variétés de pleine saison.
Sinon, que tous ceux qui se sont inquiétés suivant les actualités se rassurent : bien que le ferry ait rompu ses amarres et tapé contre les quais du port de Marseille fin octobre- le temps était violent un peu partout – nous n’avons pas subit de nouvelles misères.
L’attente de début de cueillette a été désespérément longue. Et pas que pour vous!

Mais finalement voici les premiers fruits. Régalez-vous bien!

La prochaine cagette, avant Noël sera sensiblement la même avec des kiwis pour les groupes qui les ont sur le contrat.

En attendant de venir nous visiter, si vous en avez la possibilité, nous vous proposons un avant goût sur les pages de notre site internet. Il est aussi là pour mieux nous connaître, en textes et en photos.
Bien cordialement,
Brigitte Etcheber
************

Bonus:
fruits BIO corses clementines et kiwisConfitures de clementines bio de CorseConseils pour la conservation :

Bien transporter :
•    Prévenir l’écrasement et les secousses en calant les achats.
•    La voiture n’est pas un lieu de stockage et peut malmener les fruits en quelques heures par trop de chaleur, gel… ou en quelques jours par confinement et alternances de températures, 2 causes de pourrissement.
A la maison :
•    Ne pas conserver les fruits en sac plastique, sinon risque de pourriture.
•    Le frigo n’est pas un passage obligé : stocker au froid consomme de l’électricité et un fruit froid sera moins savoureux.
•    Profiter de la cagette bois car c’est le matériau le plus + respirant : les fruits se conserveront mieux. Le nec plus ultra : les plateaux bois (moins profonds) empilables, ce qui permet de vérifier facilement et rapidement les fruits à manger en priorité. Récupérer cagettes et plateaux est facile : ils sont à usage unique (obligation légale) et les magasins qui paient pour le recyclage ou la destruction de leurs déchets les offrent en principe très volontiers.

Clémentines bio de CorsesLa maturité des agrumes:

Inutile d’attendre pour faire murir les clémentines.
En effet les agrumes, contrairement aux pommes, poires, kiwis ne contiennent pas d’amidon. Ils sont cueillis à leur pleine maturité et n’ont besoin d’aucun délai d’affinage avant consommation (à l’inverse de l’avocat, du kiwi).

Et la couleur dans tout çà?
Ce sont les alternances répétées et suffisamment marquées de chaud diurne / froid nocturne qui dégrade la chlorophylle et révèle la couleur caractéristique de chaque espèce d’agrume, toute une palette de jaunes et d’oranges. A l’équateur aux températures très stables les agrumes restent vert foncé en toute saison et même à pleine maturité. Sous notre climat la coloration des agrumes s’initie en automne. En novembre elle elle est loin d’être homogène et la plupart des clémentines ont un « cul vert ». Qui ne signifie pas forcément qu’elles sont moins sucrées que des clémentines uniformément orangées. Fin décembre, on fait des randonnées raquettes sur la chaine de sommets à plus de 2000 m (si, si la Corse est essentiellement montagneuse), le froid est bien installé et toutes les clémentines sont oranges, de même que les oranges et les pomelos qui eux ne sont pas encore murs.

Clémentines BIO de CorseMais on trouve aussi des citrons parfaitement jaunes, des clémentines uniformément oranges dans les magasins?

Cultivés en bio, ce seront sans doute des fruits stockés longuement en frigo en compagnie de palettes de pommes qui dégagent de l’éthylène, gaz qui accélère la dégradation de la chlorophylle. Pas de vert, ce qui n’améliore en rien le goût. Mais aussi moins de fraicheur. D’ailleurs les clémentines n’ont plus de feuille.

En agriculture conventionnelle la parade est chimique: Il existe un traitement de « déverdissage » en verger. Avantage: une belle présentation homogène garantie en quelques jours. Revers de la médaille: le traitement en lui-même, la baisse rapide de qualité gustative des fruits après le traitement, et, l’éventualité que les fruits soient ramassés avant la pleine maturité interne de la variété … sans que çà se voit à l’œil.

Confitures de clémentinesarbres clementiniersRECETTES

dans les agrumes rien ne se perd, tout est bon:
zestes rappés frais ou séchés en conservés en bocal pour les utiliser au long des saisons dans les gâteaux, sauces, etc. Quand on en a à disposition les idées ne manquent pas!!!

20131213_120419_resizedfleurs du clementinierECORCES CONFITES

proportions: 1 kg de sucre / kg d’écorce
• Faites un sirop avec maximum 1 verre d’eau par kg de sucre. Quand le sirop est à ébullition, plongez les écorces et faites-les cuire à feu très très doux. Surveillez bien la fin de cuisson pour éviter que les écorces confites durcissent ou caramélisent. Si besoin arrêtez la cuisson avant l’absorption totale du sirop.
• Il est possible de préparer d’avance une certaine quantité : après la fin de cuisson, mettez les écorces, découpées en dés, en petits pots de verre que vous stériliserez. Ouvrez les pots au fur et à mesure des besoins pour vos cakes, sorbets,…
les écorces à sécher sur le poêle ou dans une coupelle au dessus du chauffage parfument agréablement votre intérieur

pomelos dans l'arbremousse citronMOUSSE DE CLEMENTINE
1/4 l de jus frais pressé (soit environ 500 G de fruits) – 10 g de gélatine, soit 4 feuilles – 25 cl de crème fraîche – zeste râpé ou lamelles d’écorce confite – 50 g de sucre – 2 blancs œufs
• Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide puis faites-la fondre au bain-marie.
• Incorporez le sucre, la gélatine liquide et le zeste au jus. Mettez au réfrigérateur.
• Pendant ce temps, fouettez fermement la crème fraîche bien froide.
• Lorsque le jus commence à figer, ajoutez la crème battue et fouettez à nouveau pour bien mélanger.
• Battez les blancs œufs en neige et incorporez-les à la crème mousseuse.
• Laissez 2 heures au réfrigérateur avant de servir.
 
confitures clémentines cannelleconfitures de clémentines BIO de CorseCONFITURES DE CLEMENTINE
1 kg de sucre pour 2 kg de fruits entiers – gingembre ou cannelle (facultatif)
•laissez tremper les clémentines une nuit dans un grand volume d’eau froide. Jetez l’eau puis
• Découpez les clémentines en lamelles fines.
• Ajoutez le sucre à proportion de 500 g par kg de fruit, éventuellement une pointe de gingembre ou cannelle.
• Cuire à feu doux jusqu’à la consistance souhaitée.
• Remplir à chaud les pots ébouillantés. Fermer immédiatement avec la capsule et poser les pots à l’envers sur la capsule jusqu’au total refroidissement (cela permet de faire de vide d’air et de conserver les confitures peu sucrées)

CREME AUX CLEMENTINES

Pour 4 personnes (4 verres ou 8 petites verrines)

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 15 minutes

- 2 clémentines bio
- 1/2 l de lait
- 4 jaunes d’oeufs
- 70 g de sucre
- 20 g de Maïzena
- 1 c à soupe de liqueur de mandarine (facultatif)

Prélevez les zestes d’une clémentine.

Dans une casserole, faites chauffer le lait avec les zestes à feu doux.

Dans un saladier fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre.

Ajoutez la Maïzena et le jus des deux clémentines et continuez de fouetter.

Ajoutez le lait bouillant petit-à-petit toujours en fouettant.

Reversez le tout dans la casserole et faites chauffer jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère.

Vous devez normalement obtenir une crème plus épaisse que la crème anglaise mais plus fluide qu’une crème pâtissière.

En fin de cuisson, ajoutez la liqueur de mandarine si vous avez choisi d’en mettre.

Versez dans des verres ou des petites verrines.

Mettez au frais jusqu’au moment de servir.

Proposez éventuellement cette petite crème avec une part de choco amandine ou un gâteau chocolat et marron ou encore un pavé au chocolat.

A vous de jouer maintenant !

noisettes… Et pour ceux qui ont reçu des fruits secs :

petits biscuits noisettesPETITS BISCUITS A LA NOISETTE

Ingrédients : 100 g de farine – 100 g de noisettes décortiquées – 100 g de beurre – 50 g de sucre

• Râper ou broyer les noisettes décortiquées (personnellement j’utilise le moulin-râpe à fromage de ma grand-mère qui convient très bien… et ne consomme pas d’électricité).

• Mélanger tous les ingrédients secs. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux et malaxer pour obtenir une pâte homogène, assez sèche (ne pas ajouter d’eau).

• Etaler sur une plaque allant au four préalablement beurrée. Avec un couteau, découper la pâte en carrés de 3 à 4 cm de côté que vous détacherez les uns des autres après cuisson. Enfourner à 180 °C.

• Sortir avant que le biscuit ne commence à brunir (cuisson 15 mn environ)
Repasser sur les marques de découpe avant de décoller les biscuits de la plaque.

Les fruits secs contiennent des acides gras de très bonne qualité et sont aussi une très bonne source de protéines végétales.
Personnellement, 5 kg de chaque (noix, noisettes et amandes), c’est ma consommation annuelle. Je mets toujours quelques fruits secs au milieu des fruits du dessert.

Sans oublier quelques apéros où je sors ma collection de casse-noisette. C’est ludique et en plus quand on casse les coquilles, on prend le temps de manger… donc on mange moins!

A découvrir aussi : après décorticage de quelques amandes et/ou noisettes le trempage une nuit dans un verre d’eau (froide). Le lendemain matin elles sont gonflées, fraiches et croquantes comme lorsqu’elles sont tout juste formées en été. C’est une façon de consommer privilégiée des végétariens entre autres qui considèrent que leur propriétés alimentaires sont fortement augmentées par cette pré-germination. 5 par personne suffisent.

Gâteau aux noixConservation :
Pas de consignes particulières pour leur stockage, elles sont protégées naturellement par la coquille et se conserveront parfaitement du moment qu’elles sont au sec. La nature est bien faite : la coquille conserve aux noix, noisettes et amandes leur faculté germinative pour la saison suivante. Je vous conseille donc de les décortiquer au fur et à mesure de votre consommation.
Vigilance quand même face aux rongeurs qui en raffolent !
Les fruits en coque se conservent très bien dans leur filet d’origine qui leur permet de respirer. »

Confitures de clementines bio de Corse

Tags:

Leave a Reply

Copyright © 2009 La Riche en bio. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.