$
La Riche en bio > Revue de presse > Le bio > OGM=« Addition, suppression, remplacement, modification »

OGM=« Addition, suppression, remplacement, modification »

Complexité du génome humain et métaphores. Dans l’absolu, on peut tout faire ! Un risque inconscient pour la santé et l’environnement! La conférence de Christian Velot, maître de conférence en génétique moléculaire et chercheur du service public, c’était hier soir à Sainte Catherine de Fierbois.

Les métaphores et la gestuelle du prof ont fasciné une salle de plus de 300 personnes

OGM=« Addition, suppression, remplacement, modification »

Christian Vélot a défini tous les OGM quels que soient leur domaine d’application : un gène introduit ou modifié ou supprimé fait d’un organisme un OGM.

Un organisme  génétiquement  modifié (ou manipulé) est un organisme vivant (vegétal, animal, microbe) dont les caractéristiques génétiques initiales ont été modifiées de façon non naturelle (par la main de l’homme : addition, suppression, remplacement, modification d’au moins un gène.

ou  un organisme (A) qui héberge au moins un gène qui ne lui appartient pas (B).

un organisme trangénique (A dans B).

Les OGM agro alimentaires sont l’objet de la conférence.

Tout organisme vivant est constitué de cellules (des milliards..) avec des spécialités différentes, mais toutes ont des caractéristiques communes auxquelles on s’intéresse lors de cette conférence.

Complexité du génome humain et métaphores :

Les métaphores et la gestuelle du prof ont fasciné une salle de plus de 300 personnes.

Les grosses molécules compactées….

Les chromosomes !…l’humain en a 23 différents, tous en doubles, ça fait 46 , les spermatozoïdes eux en ont 23 et les ovules 23 , quand un spermatozoïde  rencontre une ovule ça fait 23 + 23, ça fait 46 et c’est reparti pour un tour !

Et le génome humain!…on l’imagine ainsi dans sa complexité : 100 livres format A4 de 100 pages chacun et des phrases écrites avec un alphabet de 4 lettres( AGCT ) c’est le « langage génétique ».

Tous les morceaux de séquence de la cellule sont loin d’être identifiés. On en est encore à des années lumière !

Et les protéines ? des enzymes , soit un collier de 20 perles dont la succession est déterminée par le langage en 4 lettres et le langage de la protéine en est une traduction en 20 lettres « langage protéique »

Ces protéines sont les ouvrières d’une usine, des millions de réactions catalysées par les enzymes .

Les protéines ont un rôle de structure, c’est un peu les parpaings ou certains parpaings des murs de l’usine, les protéines sont les ouvrières de l’usine, dans chacune de nos cellules se passent des millions de réactions bio chimiques, catalysées par des catalyseurs, des enzymes, une enzyme c’est une protéine.

A la surface des cellules on a des récepteurs qui permettent aux cellules de communiquer

entre elles. Les hormones sécrétées sont des protéines.

Dans l’absolu, on peut tout faire ! Un risque inconscient pour la santé et l’environnement!

La possibilité pour l’homme de fabriquer des Organismes Génétiquement Modifiés repose sur le fait que tous les organismes vivants connus de la planète ont le même langage génétique .

Toutes les manipulations sont possibles

Ce qu’on ignore ce sont les conséquences de ces modifications et leurs interactions.

et des exemples sont donnés : le PRION de la vache folle … les maladies des poissons OGM qui nous seront servis en filets sur les étals tant leur aspect est insoutenable.

Les différences observées par l’agence européenne de sécurité alimentaire lors des tests sanitaires à 3 mois ne sont pas communiquées pour des raisons de « secret industriel ». On sait que ces résultats montrent des différences physiologiques, métaboliques, biochimiques entre les rats qui ont consommé des OGM et ceux qui n’en ont pas consommé.

Conclusions de l’agence européenne de sécurité alimentaire « ces résultats sont statistiquement significatifs mais biologiquement non significatifs » : donc avis favorable ou dit d’une façon plus impactante: l’eau POURRAIT  être polluée donc vous POUVEZ la boire !!!

Ces résultats sont sex-dépendants (différence entre les sexes) mais les dosages hormonaux ne sont pas faits.

Une plante OGM est capable d’absorber du roundup, que devient ce roundup dans la chaîne alimentaire, œufs des volailles , lait , ? perturbation du métabolisme ? quelle peut être la conséquence d’un gène de résistance aux antibiotiques présent dans une plante OGM consommée par un animal, par l’homme ?

etc…etc…

Nous sortons de la conférence anxieux et révoltés aussi par la mauvaise foi des producteurs présents qui sont intervenus pour justifier leur pratique agricole conventionnelle et l’utilisation des intrants chimiques : insecticides et pesticides… ou pour moins traiter : les plantes OGM !

Pendant ce temps, les agriculteurs bio qui travaillent dans le respect de l’environnement voient les subventions fondre comme neige au soleil, et bien d’autres « bâtons dans les roues ».

Et que dire de ce chou OGM qui n’est autre qu’une cellule de radis !!!,  (chou modifié pour résister à je ne sais quel insecte auquel on a additionné l’élément radis mâle je crois,, qui lui est résistant) !  Est-ce ce chou-radis  là que l’on trouve sur les étals ?

Quelle information pour le consommateur ?

Etc etc… je vous mets en lien des extraits des conférences de Christian Velot pour en savoir plus, c’est vraiment passionnant.

(complet):  Conférence de Christian Vélot

(extrait): Privatisation de vivant: Christian Vélot

le site : Réseau anti OGM

et un lien pour les plus jeunes : Quand je serai grand, je ferai de la science

Tags:

comment closed

Copyright © 2009 La Riche en bio. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.