$
La Riche en bio > Revue de presse > Le bio > Petite revue de presse

Petite revue de presse

Une petite revue de presse: « la vérité sur le bio », « la malbouffe rendrait aussi accro que les drogues dures », « AB, 9 questions clés », « la gde distri pompe les AMAP »,

La grande distribution pompe les AMAP

Le mouvement  des « locavores » est né aux États-Unis en 2005, cette démarche part d’un désir de protection de l’environnement, de qualité du produit et de mise en valeur des petits producteurs.

Des association de consommateurs, les AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), proposent des produits locaux à leurs adhérents.

Ce mouvement prend de l’ampleur et n’a donc pas échappé à la grande distribution, toujours en quête de nouveaux marchés.

Par exemple, l’enseigne Carrefour vient de mettre en place un partenariat avec « Le Petit Producteur »* et son réseau de producteurs et éleveurs affiliés afin de proposer aux consommateurs des produits cultivés à moins de 30 km de ses magasins et répertoriés sous l’étiquette « Direct Producteur ».

*« Le Petit Producteur » a reçu le soutien du ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture de de la Pêche pour son initiative

Ainsi le client aurait la garantie d’avoir à sa disposition (photo du producteur à l’appui) des produits frais de saison et de qualité, permettrait aux producteurs d’obtenir des revenus minimaux et réguliers.

L’offre est pour l’instant limitée à quelques hypermarchés en région PACA et en Bretagne,

Lire +

http://www.marianne2.fr/La-grande-distribution-pompe-les-AMAP_a199507.html

Hexaconso – Blogueur Associé | Mercredi 10 Novembre 2010 à 05:01

« La vérité sur le bio »

Qualité, prix, contrôles… Faut-il faire confiance aux produits labellisés «agriculture biologique» qui conquièrent les grandes surfaces ? «le Nouvel Observateur » mène l’enquête.

La vérité sur le bio

Le Nouvel Obs – 01/07/2010

Car le bio est aussi un laboratoire des développements agricoles de demain La vérité sur le bio Evidemment, ça trouble. Jusqu’à peu, on imaginait qu’un oeuf ou une carotte siglés bio venaient tout droit d’une fermette, où une vache, deux chèvres et une fermière en tablier à carreaux coulaient des jours heureux. Mais comment ces fermettes pourraient-elles brusquement fournir depuis un an les hypermarchés en oeufs, yoghourts, jus de pomme et autres légumes bio ?


« La malbouffe rendrait aussi accro que les drogues dures »

De récentes études montrent que le gras, le sel et le sucre présents en quantité dans les plats bon marché ont le même effet sur le cerveau que les drogues dures. Pssst, pssst… Un petit shoot de cheese ? lire la suite:

http://www.lesmotsontunsens.com/science-la-malbouffe-rend-aussi-accro-que-les-drogues-dures-7822

p id= »obs09-article-title »> »"AB », neuf questions clés »

AB, lettres magiques ou gage de qualité ? Voici les réponses aux questions que vous vous posez face au rayon alimentation biologique

Neuf questions clés sur le bio

Le Nouvel Obs – 01/07/2010

Voici les réponses aux questions que vous vous posez face au rayon alimentation biologique Neuf questions clés 1) Pourquoi est-ce plus cher ?Ce n’est plus toujours vrai. de produits bio , du moins sur quelques produits d’appel. Quant aux autres, ils pourront continuer de s’afficher bio même s’ils n’en ont que la couleur et pas le goût. 9 ) Avec le bio , peut-on nourrir la planète ?L’argument se veut définitif : « Le bio , c’est bien gentil, mais la planète crèvera de faim sans pesticides.

Neuf questions clés sur le bio, Le Nouvel Observateur n°2382, 01/0710. Guillaume Malaurie, Morgane Bertrand, Gerard Muteaud.

Tags: , ,

comment closed

Copyright © 2009 La Riche en bio. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.