$
La Riche en bio > Vie de l'AMAP > Ateliers > On cueille, on craque, on croque!

On cueille, on craque, on croque!

L’AMAP La Riche en bio dans les vergers Bio ensoleillés d’ Eric et Martial Refour à Saint-Aubin-le-Dépeint. Pour nous, novices en «cueille», des pommes moins fragiles nous attendent! les Reinettes grises du Canada.
Fin août nous avions visité le verger (voir l’article) Septembre-octobre c’est l’époque de « la cueille », après les Reines des Reinettes, les Cybèles, vient le tour des Goldens pour les cueilleurs avertis, les plus délicates à cueillir., et les Reinettes grises du Canada.

voir la vidéo: la \ »cueille\ »

Les lourdes branches offrent leurs fruits. Nos mains, nos doigts, hésitent encore après les conseils d’ Eric: on prend la pomme, on la bascule doucement sens opposé à la branche, fruits en grappe? les deux mains soutiennent les fruits,et on pose avec précaution dans la caisse. Caisse à croquer ou caisse à jus? ou même au sol? Mais là, les amapiens ne garderont pas le rythme, ils s’extasient, ils s’attristent, ils se concertent, c’est le dilemme: la pomme est belle mais une attaque de vers, mais «c’est cicatrisé?!, qu’en penses-tu?» ou un début de pourriture et c’est la caisse au jus! ou le rejet implacable: jetée au sol et le tracteur l’écrasera: retour à la terre! Rien ne sera perdu! 20% des pommes au sol après la pluie!

Et d’autres distractions ralentissent le rythme des «gens des villes»: le cri d’Armelle à la vue d’un modeste «rat des champs» tapi au creux d’une caisse vide!
ou encore les très nombreuses coccinelles agglutinées sur certaines pommes, à la chasse aux pucerons,

ou, n’y tenant plus, la dégustation de la pomme, on craque, on cherche un couteau, ou on croque le fruit défendu.

La cueillette est moins facile qu’il n’y paraît et chaque pomme a sa personnalité: l’une s’abandonne dans votre main à peine l’a t-on effleurée, l’autre tombe d’elle même et le cueilleur culpabilise, se penche, ramasse, scrute le fruit, verdict: pomme tombée, caisse à jus!.d’autres résistent et là risque de faux pas! ne pas casser la jeune pousse à laquelle s’accroche la pomme et qui donnera un nouveau fruit l’an prochain, et quand ça arrive, le cueilleur a des remords et le « remords » dans un verger ne se camoufle, comme sur la toile ou le peintre corrige d’un coup de pinceau.

Mais les caisses se remplissent, au total 37 caisses en 3 h (à 5 sur le rang) soit par 30 kg + de 1000 kg de pommes (1 tonne!!!) ça paraît énorme, mais non! cela fait 2,5 caisses à l’heure et par personne (le rendement attendu d’un cueilleur est de 5 caisses à l’heure).

Nous reviendrons au verger et nous apprécierons encore plus les pommes à croquer et le résultat de la transformation des pommes que nous posions avec quelques regrets dans la caisse à jus: les jus de pomme tranquilles ou pétillants, et le cidre aussi.(Voir page du producteur Gaec des Deux Saints Eric et Martial Refour)

atelier pédagogique « la cueille » à « la petite vacherie » Saint Aubin-le-Dépeint le 29/09/2010


la « cueille »
envoyé par plot_ghislaine. – Regardez les vidéos des stars du web.

Tags:

Leave a Reply

Copyright © 2009 La Riche en bio. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.